Algérie : À quel Vac…cin se vouer ?

par Madjid Khelassi

Lancée à la fin du mois de janvier 2021 , la campagne de vaccination anti-Covid peine à décoller et encore moins de connaître une nouvelle impulsion. Pas besoin de jouer à l’expert pour voir, que sur le terrain, c’est morne… campagne. Et ce en dépit de toutes les assurances clamées par les autorités sanitaires.

A qui la faute ? Pourquoi la machine sensée atteindre son rythme de croisière en matières de personnes vaccinées connaît-elle ces couacs ?

Pourtant, et dès l’annonce de la mise en place des processus d’inscription pour le vaccin anti-Covid, de nombreux citoyens se sont fait inscrire et depuis… l’attente dure.

S’exprimant devant le sénat , le ministre de la santé, a affirmé jeudi , que ce retard est dû aux quantités réduites réceptionnées !

Question : ils étaient où les manitous sensés nous importer le fameux vaccin quand les autres nations étaient presque sur le pied de guerre. Car c’est d’une guerre sanitaire qu’il s’agit ,et que tous les prétextes pour justifier cette défaillance, ne peuvent occulter le fait, que nous sommes le cancre de la vaccination anti-Covid. Et que nos responsables ne savent plus à quel Vac…cin se vouer !

A titre de comparaison et à l’échelle maghrébine in situ , le Maroc a déjà vacciné 4 329 244 de ses citoyens, et que 3 767 210 d’entre-eux , ont reçu la 2e dose du vaccin anti-Covid. Ce qui représente un taux de vaccination qui avoisine les 10%, alors que l’Algérie affiche le taux peu reluisant de 0,17% de personnes vaccinées.

Recalée sur tous les fronts étrangers, nos instituons sanitaires clament, via quelques gourous, que l’Algérie a peut-être atteint son immunité collective ! Assertion ou canular destinés à calmer les populaces ? L’immunité collective, coulisse, pleine de blagues : effet d’annonce bue par le buvard de la réalité, cette prétendue immunité, finit malheureusement au café du commerce entre le risible et l’incongru.

Avec ce taux de 0,17% de personnes vaccinées , les férus des chiffres et les adeptes des algorithmes estiment qu’à cette cadence , on vaccinera l’ensemble de la population aux alentours de l’année 2035 ! D’ici là…Que Dieu nous prête vie.

La Nation, 3 avr 2021

Etiquettes : Algérie, coronavirus, covid 19, pandémie, vaccin, vaccination, immunité collective,