Le cinéma revient à Cangas main par le Maroc

L’Auditorium accueille aujourd’hui la projection de « Adam », une histoire sur les mères célibataires et les veuves en Afrique

L’assouplissement des restrictions dues à la pandémie, qui prend effet à partir d’aujourd’hui, vendredi, permet aux projections du Cineclub de l’Auditorium municipal de revenir à Cangas. Alors aujourd’hui, à 19h30, les débuts de «Adam», de la marocaine Maryam Touzani, un film 2019 en version sous-titrée, est programmé. C’est une histoire passionnante sur la solidarité et la situation des mères célibataires et des veuves au Maroc.

Le film tourne autour d’Abla, qui dirige une humble boulangerie dans sa propre maison à Casablanca, où elle vit seule avec sa fille de 8 ans Warda. Sa routine, dictée par le travail et les tâches ménagères, est interrompue lorsque Samia, une jeune femme enceinte à la recherche d’un emploi et d’un abri, frappe à sa porte. Bien que Warda soit attirée par le nouveau venu, sa mère s’oppose au départ à venir chercher cette étrange jeune femme à la maison. Petit à petit, Abla cède et l’arrivée de Samia ouvre la possibilité d’une nouvelle vie.

Comme d’habitude, le Cineclub recommande de réserver à l’avance sur le site cineclubcangas.gal pour les personnes souhaitant assister à la session.

Il faut rappeler que la projection du 12 février de «Falling and anonymous artist» a dû être suspendue en raison de la fermeture des activités décrétée en Galice par le COVID. La programmation reprend maintenant. Après «Adam», les prochaines projections auront lieu le 5 mars avec «Rol & Rol», spéciale pour 8-M le jour de Muller Traballadora; et le 12 mars, avec «As rapazas». « Falling » est projeté le 20.

El Faro de Vigo, 26 fév 2021

Tags : Espagne, Maroc, cinéma, Adam, Maryam Touzani,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
7 + 28 =