Algérie / Le test de vérité

Il faut savoir vigilance et patience garder. Jusqu’au bout, le combat collectif, qui a donné jusque-là des résultats satisfaisants, doit se poursuivre dans le strict respect du confinement partiel à domicile, prolongé de 15 jours pour les 29 wilayas les plus touchés, et des mesures de fermeture ou de limitation de certaines activités porteuses de risque de contamination. Rien n’est définitivement acquis. Le devoir de mobilisation prend une signification particulière dans cette étape charnière de vaccination.

L’arrivée du premier lot de 50.000 doses du vaccin Sputnik V, homologué et utilisé dans 25 pays, et des autres laboratoires anglo-suédois, chinois et indiens, a donné le coup d’envoi au lancement du plan national de vaccination, confié au comité interministériel installé par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Les modalités de suivi des commandes de vaccination ont été au centre de la réunion tenue sous la présidence du Premier ministre, Abdelaziz Djerad, pour garantir le déroulement dans les meilleures conditions de la campagne lancée symboliquement de la ville martyre de Blida. Le «bon exemple» du Dr Slatnia Imène et du directeur de la santé de la wilaya de Blida, Ahmed Djemaïa, recevant en premiers leur dose du vaccin, a suscité un engouement de la population locale, prenant d’assaut la clinique de la cité les Bananiers de Blida.

Dans cette première phase, dédiée au corps médical et aux personnes les plus vulnérables, avant d’être élargie aux catégories à risque de contamination et de transmission élevé, la mise en œuvre du plan national de vaccination qui vise à assurer une immunité collective est confortée par un engagement résolu de l’Etat, mobilisant, selon le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de l’évolution de la pandémie, le Dr Djamel Fourar, une enveloppe de 20 milliards de dinars pour le financement de l’acquisition du vaccin.

Pour une planification rigoureuse et une bonne gestion opérationnelle du processus de vaccination, la mise en place de deux task-force contribue à rassurer sur les critères d’innocuité et de fiabilité d’un vaccin sûr et authentifié halal par la commission de la fetwa. Toute la chaîne logistique, allant du transport, au stockage et à la conservation, est établie pour garantir les chances de réussite de l’opération de la vaccination pour tous. Confiance et patience donc.

Horizons, 31 jan 2021

Tags : Algérie, coronavirus, covid 19, vaccin, vaccination, Spoutnik V,