Virus: l’Afrique accélère dans la course mondiale aux vaccins

En pleine bataille mondiale pour l’achat des vaccins anti-Covid, l’Afrique, jusqu’ici à la traîne pour immuniser ses 1,3 milliard d’habitants, accélère et assure avoir garanti des centaines de millions de doses pour le continent.

Seule une poignée de pays africains ont commencé à vacciner leur population à ce jour, dont l’Egypte, les Seychelles et Maurice. Et au Maroc, le roi Mohammed VI a été vacciné jeudi, donnant le coup d’envoi à la campagne nationale.

La plupart des pays du continent comptent sur l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Union africaine (UA) pour s’approvisionner. Grâce aux dispositifs des deux organisations, l’OMS table sur 30% de la population africaine vaccinée d’ici la fin 2021.

L’UA a annoncé jeudi avoir obtenu 400 millions de doses supplémentaires. Au total, 670 millions de vaccins sont promis à l’Afrique par l’Union.

Ces 400 millions de doses ont été acquises auprès de l’Institut Serum of India (SII), qui produit à grande cadence des vaccins développés par AstraZeneca et l’université d’Oxford, pour l’Inde et une grande partie des pays en développement.

Le dispositif Covax de l’OMS, pour un accès équitable aux vaccins, fournira parallèlement les doses pour 20% de la population.

«D’ici mars, nous verrons certainement la plupart des pays commencer à vacciner», a estimé jeudi Richard Mihigo, coordinateur du programme d’immunisation et du développement des vaccins au bureau régional de l’OMS pour l’Afrique.

Lacroix.com, 28 jan 2021

Tags : Afrique, vaccin, coronavirus, covid 19, pandémie, vaccination, OMS, Union Africaine,