Sahara occidental: Le PCF alerte sur le danger du statu quo

Sahara occidental. Pour le respect du droit international à l’autodétermination

Les Sahraouis revendiquent depuis 30 ans l’application de leur droit à l’autodétermination et l’organisation du référendum inscrit dans l’accord de cessez-le-feu qu’ils ont signé en 1991 avec l’Etat du Maroc sous l’égide de l’ONU.

Les communistes déplorent la rupture par la monarchie marocaine (que nous ne confondons pas avec le peuple marocain) du cessez-le-feu le 13 novembre dernier.

Le Sahara Occidental est une ancienne colonie évacuée par l’Espagne en 1976.

Récemment Donal Trump est venu apporter un soutien au sabordage de l’accord de cessez-le-feu, agissant ainsi comme il l’a fait en soutenant la politique conservatrice de l’Etat d’Israël contre les droits des Palestiniens.

Dans un rapport remis au Conseil de sécurité de l’ONU en septembre 2020, le secrétaire général Antonio Gutterez rappelait que « le respect du cessez-le-feu était indispensable à la recherche d’une issue pacifique au conflit en faveur d’un processus politique.

La France doit agir en ce sens et ne plus tolérer le statut quo ».

Source : PCF Mantes La Jolie, 19 jan 2021

Tags : Sahara Occidental, Maroc, Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis, Soudan, israël, Normalisation,