Algérie : Les raisons du retard de l’arrivée du vaccin devraient être convaincantes (Berkani)

BEKKAT BERKANI SUR LE RETARD DE L’ARRIVÉE DU VACCIN : « Les raisons devraient être convaincantes »

Membre le plus en vue du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la situation de la pandémie, le Professeur Bekkat Berkani a affirmé que l’instruction du président de la République relative à l’entame de la vaccination contre la Covid-19 en ce mois de janvier aurait due être respectée. Au cours d’une déclaration accordée, hier, à une chaîne de télévision privée, Berkani a estimé que les raisons à l’origine du retard enregistré dans l’arrivée du premier lot de vaccins contre le virus doivent être suffisamment convaincantes. Il a souligné dans le même contexte que l’organisation de l’opération de vaccination représentait pour lui le plus grand défi. « L’on doit surtout connaitre le nombre de lots de vaccins que nous allons recevoir afin de pouvoir organiser l’opération de vaccination et identifier les priorités », dira-t-il. Pour ce qui est des mesures de préventions, Berkani insiste à ne pas baisser la garde, même si la tendance des contaminations et des décès est à la baisse. Il recommande, à cet effet, le maintien du confinement partiel jusqu’à l’obtention d’un niveau de 60% de l’immunité collective.

« Alerte aux nouveaux variants de la Covid-19 »

Le Professeur Bekkat Berkani a, par ailleurs, alerté sur le risque d’une éventuelle arrivée en Algérie des nouveaux variants de la Covid-19, apparus notamment au Royaume Uni, au Brésil ou en Afrique du Sud. Mettant en avant la nécessité d’accélérer le processus d’acquisition du vaccin, il a appelé à mettre en place des mesures de prévention plus strictes dans les opérations de rapatriement des ressortissants algériens à partir de pays européens, tels que la France, ou africains, afin d’empêcher l’arrivée des nouvelles souches, dont la circulation est très rapide.
Ania Nait Chalal

ORGANISATION DE L’OPÉRATION DE VACCINATION

Vers le lancement d’une plateforme numérique

Une plateforme numérique permettant de prendre rendez-vous en ligne pour la vaccination contre la Covid-19 sera lancée prochainement par le ministère de la Santé, rapporte la Radio algérienne sur son site. D’après Mohamed Yousfi, Chef de service des maladies infectieuses à l’Hôpital de Boufarik, le ministère de la Santé est en phase finale pour le lancement de cette plateforme qui permettra, selon lui, de faciliter aux citoyens l’opération de prise de rendez-vous, mais assurera aussi un meilleur suivi de leur état après la prise du vaccin. Cette plateforme sera aussi un moyen de sensibilisation et d’information autour du processus de vaccination, a estimé Yousfi.
A. Nch

Le Courrier d’Algérie, 28 jan 2021

Tags : Algérie, coronavirus, covid 19, vaccination,