Tunisie : Kaïs Saïed aurait été victime d’une tentative d’empoisonnement

Le président tunisien, Kaïs Saïed a été victime d’une tentative d’empoisonnement par colis postal contenant une poudre suspecte, c’est ce qu’a rapporté l’agence officielle TAP.

Selon les médias locaux citant des sources dignes de foi de la présidence de la République, une enveloppe contenait de la ricine, un poison violent, 12 000 fois plus toxique que le venin du crotale, a été adressée au palais présidentiel.

D’autres sources proches du chef de l’Etat tunisien ont affirmé que le président Saïed se porte bien, signalant qu’un de ses proches collaborateurs a été victime d’une crise soudaine après avoir consulté, en premier, l’enveloppe suspecte.

Ce responsable a été hospitalisé et soumis à une surveillance rapprochée et des analyses poussées. La présidence a assuré qu’il se porte, actuellement, bien.

La TAP qui cite une source au sein de la Présidence tunisienne a affirmé également que des analyses sont en train d’être effectuées afin de déterminer la nature de la substance et son éventuelle toxicité. Une enquête a également été ouverte par les services de sécurité en Tunisie afin de faire toute la lumière sur cette affaire.

Cette tentative d’empoisonnement intervient dans un contexte très complexe et délicat en Tunisie plongée dans une profonde crise politique depuis plusieurs semaines.

Kaïs Saïed, a été élu président de la Tunisie avec 72,71% des voix lors du second tour de la présidentielle.

Il avait obtenu 2,77 millions de voix, contre 1 million pour son adversaire, l’homme d’affaires controversé, Nabil Karoui.

Algérie1, 27 jan 2021

Tags : Tunisie, Kaïes Saëd, empoisonnement,