Les Marocains “digèrent mal” le couscous maghrébin

Une pétition a été lancée la semaine dernière par des collectifs marocains pour dénoncer ce qui s’apparente, selon les initiateurs du texte, à l’“usurpation d’un symbole d’identité” par l’Algérie, la Tunisie et la Mauritanie.

Cette pétition a été initiée après que l’Unesco a accepté le dossier porté, au mois de décembre 2020, par l’Algérie, la Tunisie, la Mauritanie et le Maroc, pour enregistrer le couscous comme patrimoine immatériel.

Tout en revendiquant la paternité de ce plat ancestral propre aux pays du Maghreb, les initiateurs ont déjà recueilli 3 000 signatures pour faire valoir leur “cause”.

Dans cette pétition adressée au ministre marocain de la Culture, les auteurs du texte estiment que “le Maroc n’aurait pas dû accepter de déposer un dossier commun avec l’Algérie, la Tunisie et la Mauritanie pour inscrire le couscous au patrimoine immatériel de l’Unesco”.

Liberté, 20 jan 2021

Tags : Maroc, Algérie, couscous, UNESCO, Maghreb, Tunisie, Mauritanie,