Le Burundi supprime le twit annonçant la fermeture de son consulat au Sahara Occidental

Sans en donner aucune explication, le ministère des Affaires étrangères burundais a supprimé le twit dans lequel il annoçait la fermeture du consulat burundais à Laayoune, dans le Sahara Occidental, un territoire membre de l’Union Africaine disputé par le Maroc et le Front Polisario. Le twit supprimé atribuait cette décision à « des raison stratégiques et de réciprocité ». Le site Burundi Daily se demande si la véritable raison est le « manque d’argent ou la diplomatie incohérente ».

Le média burundais rappelle que « une série d’annonces a été faite lors d’une conférence de presse sur les réalisations phares du Ministère pour le 2ème trimestre 2020-2021. Albert Shingiro, devenu le meneur de la diplomatie de Gitega a fait des revelations qui ont été publiées hâtivement par l’equipe de communication avant de les retirer précipitamment sous des coups de gueule du maitre de la diplomatie ».

‍ »Pour rappel, ajoute la même source, le Burundi a ouvert son consulat général à Laayoune le 28 février 2020 lors d’une cérémonie marquée par la présence de Nasser Bourita et son homologue burundais Ezechiel Nibigira. Depuis, le pays africain a connu un changement. Le président Pierre Nkurunziza, proche du Maroc, est décédé le 9 juin. C’est sous sa présidence que Bujumbura a retiré sa reconnaissance de la «République arabe sahraouie démocratique» en octobre 2010 et a initié un rapprochement avec Rabat. Actuellement, le Burundi est dirigé par le général Evariste Ndayishimiy qui occupait le ministère de la Défense sous l’ère Nkurunziza (2005-2020) ».

‍ »Suite aux contraintes budgétaires qui deviennent de plus en plus aigues, Albert Shingiro a également décidé de fermer ses ambassades au Canada et au Brésil invoquant une «rationalisation des dépenses» du service extérieur. Cette rationalisation que Gitega ne veut pas reconnaitre publiquement serait à la base de sa main tendue a l’Union Européenne qui était jusqu’en 2015 le plus grand donateur aux programmes d’appui budgétaire de l’Etat Burundais », conclue-t-il.

Tags : Burundi, Maroc, Sahara Occidental, Laayoune, consulat,