Augmentation de 20% des volumes d’oranges maltaises de Tunisie cette année

Cette année, le premier camion d’oranges maltaises de Tunisie est arrivé à Rungis le 12 janvier. Mourad Ben Salem, gérant de Med’Essor, importe ce jus d’orange à Paris depuis 15 ans. Il le vend sous la marque Med’Essor depuis 2007.

«La variété s’impose de plus en plus sur le marché au fil des ans. Il y a un manque relativement important de jus d’oranges sur le marché, en Espagne où les conditions météorologiques n’ont pas été favorables ces deux dernières années, au Maroc, mais aussi en Italie où la demande est très forte sur le marché intérieur. Cela lui donne un avantage significatif, nous espérons donc avoir une belle saison.

Une année caractérisée par des petits calibres et une belle qualité
En plus de bénéficier d’une position intéressante sur le marché, la production d’oranges maltaises de Tunisie s’est également déroulée dans des conditions idéales cette année. «Le climat était favorable et tout s’est bien passé. On s’attend à une augmentation des volumes récoltés de 20% par rapport à l’an dernier. Cette année sera également caractérisée par une plus grande proportion de petits calibres, mais une très bonne qualité, à la fois visuellement avec une belle couleur et en termes de goût avec des niveaux de sucre élevés. De plus, les problèmes de production liés aux points noirs d’il y a deux ans ne sont plus un problème. La menace a été complètement éliminée. »

Les prix devraient baisser dans les prochains jours.
Les prix ont commencé à être élevés mais une baisse est attendue cette semaine afin de maintenir un bon niveau de consommation. «L’introduction du produit s’est très bien et très bien déroulée, compte tenu des faibles volumes. Les consommateurs n’ont pas hésité à acheter des oranges maltaises malgré les prix élevés. Mais après ces premières ventes, nous avons observé une légère baisse de la demande. Les ventes restent présentes mais sont moins dynamiques que lors de la première introduction du produit. Nous avons donc décidé de baisser le prix afin de maintenir une consommation fluide. »

«La Tunisie est en lock-out depuis le 14 janvier, ce qui a légèrement ralenti le rythme de production, ce qui nous a permis d’atteindre un certain équilibre entre l’offre et la demande.»

Med’Essor proposera des oranges maltaises de Tunisie jusqu’à mi-avril.

Source : Fresh Plaza, 22 jan 2021

Tags : Tunisie, exportation, tomates,