Algérie : Le Président bientôt de retour au pays

OPÉRÉ AVEC SUCCÉS DU PIED DROIT : Le Président bientôt de retour au pays

Dix jours après avoir quitté l’Algérie pour des soins complémentaires en Allemagne, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a subi avec succès une opération chirurgicale sur son pied droit.

Au demeurant, le chef de l’État devra attendre l’accord du staff médical de l’hôpital allemand pour qu’il puisse regagner le pays, nous apprennent, hier, les services de presse du palais d’El-Mouradia. « Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a subi, mercredi en Allemagne, une intervention chirurgicale réussie sur le pied droit », annonce dans un communiqué la présidence de la République. Comme l’avait-il annoncé lui-même, le 10 janvier passé, dans un message vidéo retransmis par la Télévision nationale depuis le salon d’honneur de l’aéroport de Boufarik, le président Tebboune devait, en effet, subir des soins complémentaires post-Covid-19 et, probablement, subir une intervention chirurgicale sur son pied droit pour cause de complications dues au coronavirus. Tout comme le chef de l’État a souhaité que son séjour hospitalier soit de courte durée à l’effet de regagner le pays, et de-là reprendre son agenda présidentiel sur place.

Un retour en Algérie qui se saura très bientôt, sinon qui interviendra dans « les prochains jours », souligne la présidence de la République. En d’autres termes, maintenant que l’intervention chirurgicale s’est soldée par un succès, le président Tebboune attend le feu vert de ses médecins traitants pour qu’il puisse regagner le pays.

Il convient de rappeler qu’après plusieurs semaines de séjour médical en Allemagne pour Covid-19, le président Tebboune avait regagné le pays le 29 décembre dernier. « Il est dur d’être loin du pays », avait-t-il alors livré son sentiment immédiat. Aussitôt, il avait repris son travail à la présidence et avait reçu en audience le chef d’état-major de l’ANP pour faire le point sur la situation sécuritaire du pays, notamment au lendemain des tensions provoquées par le Maroc dans la région. Le chef de l’État avait également signé la loi de finances 2021 et a promulgué la nouvelle Constitution.
Farid Guellil

Le Courrier d’Algérie, 21 jan 2021

Tags : Algérie, Abdelmajid Tebboune,