Déclaration de Free Press concernant la récente arrestation de Maati Monjib au Maroc

Dans un communiqué diffusé sur son site, Free Press Unlimited s’est dit « profondément préoccupé par la récente arrestation et la détention du journaliste et universitaire marocain Maati Monjib. Nous croyons fermement qu’il ne devrait pas être jugé. Le journalisme n’est pas un crime ».

« Free Press Unlimited a été actif au Maroc de 2006 à 2015. Notre objectif était de soutenir le développement d’un environnement médiatique professionnel, à travers des projets visant à renforcer les médias indépendants et à soutenir les enquêtes, les reportages de qualité au Maroc. Maati Monjib était un partenaire très respecté à l’époque. Pour une description complète de nos activités et de notre déclaration sur la poursuite de nos partenaires, veuillez consulter notre déclaration de 2016 ici« , ajoute l’ONG néerlandaise.

L’association conclue que « Maati Monjib devrait être acquitté de toutes les charges. Pour plus d’informations sur le cas actuel et l’effort international pour faire libérer Maati voir aussi ici« .

Pour rappel, le 29 décembre 2020, le Maroc a arrêté Maati Monjib, un universitaire de réputation internationale, pour détournement de fonds d’aide dont le bailleur est Free Press Unlimited. Malgré la déclaration de cette dernière, M. Monjib se trouve toujours en prison.

Selon l’ONG Open Democracy, « le cas de Maâti Monjib est emblématique du climat de répression qui règne au Maroc, et des méthodes du régime marocain et de sa police pour faire taire toute critique ou opposition ».

Tags : Maroc, Maati Monjib, Free Press Unlimited, répression, presse, journalistes,