Algérie / Importation de véhicules: Les agréments provisoires délivrés dès demain

par El-Houari Dilmi


Comme annoncé la semaine dernière par le ministre de l’Industrie, les opérateurs dont les dossiers remplissent les conditions énoncées dans le cahier des charges relatif à l’exercice de l’activité de concessionnaires de véhicules neufs obtiendront leurs agréments provisoires dès dimanche 17 janvier, « ce qui leur permettra d’entamer les procédures d’obtention des agréments définitifs et de débuter les opérations d’importation », a indiqué jeudi un communiqué du ministère de l’Industrie.

Selon le même communiqué, « la Commission technique interministérielle mise sur pied aux fins d’examen des demandes des opérateurs économiques désirant exercer l’activité de concessionnaires de véhicules neufs a procédé à l’étude de dix dossiers présentés par les opérateurs, dont neuf relatifs à l’importation des véhicules touristiques et un seul dossier relatif à l’importation de motocycles ». Les opérateurs dont les dossiers remplissent les conditions fixées dans le cahier des charges « obtiendront leurs agréments provisoires dès dimanche, ce qui leur permettra d’entamer les procédures d’obtention des agréments définitifs et débuter l’importation, conformément au décret exécutif n°20-227 fixant les conditions et les modalités de l’exercice de l’activité de concessionnaires de véhicules neufs », explique-t-on dans le communiqué.

Toujours selon le ministère de l’Industrie, la Commission technique chargée de l’étude et du suivi des dossiers relatifs à l’exercice de l’activité de construction de véhicules a « tranché le cas d’un seul dossier portant sur la construction de véhicules touristiques et utilitaires, sur un total de 18 dossiers déposés au niveau du ministère ». L’opération d’étude des dossiers des opérateurs économiques pour les deux activités de concessionnaires de véhicules neufs et de construction de véhicules « se poursuivra jusqu’à l’étude de tous les dossiers déposés, les deux commissions ayant augmenté leur rythme de travail en tenant des réunions urgentes tout au long de la semaine », est-il précisé dans le communiqué du département de Ferhat Aït Ali. Au sujet des « listes relayées comme étant les listes des opérateurs économiques ayant obtenu les agréments sont dénuées de fondement», le ministère rappelle que la diffusion de ces fausses informations expose leurs auteurs aux peines prévues par la loi.

Le gouvernement a « décidé de libérer l’importation des véhicules neufs afin de répondre aux besoins du marché national, en octroyant les premières autorisations prochainement aux concessionnaires retenus », avait annoncé, dimanche dernier, le ministre de l’Industrie, Ferhat Aït Ali. «On a reçu depuis le début de l’année en cours des instructions du président de la République, et il y a un accord unanime au niveau du gouvernement pour libérer l’importation des véhicules neufs afin d’alimenter le marché national en véhicules de tout genre, notamment utilitaires qui sont nécessaires pour les institutions et les commerçants», avait déclaré le ministre sur les ondes de la radio nationale. Ce dernier a également réaffirmé le maintien du taux d’intégration fixé pour l’industrie automobile, établi à un minimum de 30% lors de la première phase d’activité, précisant que les importations des véhicules touristiques ou utilitaires, camions y compris, seront plafonnées à 2 milliards de dollars au grand maximum et que les véhicules touristiques haut de gamme seront surtaxés.

Le Quotidien d’Oran, 16 jan 2021

Tags : Algérie, importation, véhicules, voitures d’occasion,