Un algérien refuse de servir les juifs: Darmanin décide de l’expulser

Publicités

« J’ai pris la décision de faire expulser du territoire national le livreur de repas qui, dans le Bas-Rhin, avait déclaré ne pas vouloir effectuer de livraisons auprès des clients juifs ». Ce jeudi 14 janvier, le ministre de l’Intérieur a indiqué sur Twitter que l’ancien livreur Deliveroo qui avait refusé de livrer les commandes de deux restaurants casher de Strasbourg a été condamné à 4 mois de prison ferme.

La toile en France est en ébullition suite à un incident impliquant un livreur Algérien travaillant pour le compte de l’entreprise « Deliveroo », et dont les papiers ne sont toujours pas en règle.

Le sans papiers algérien établi à Strasbourg en France, avait annulé deux commandes de restaurants casher à Strasbourg, déclarant qu’il ne servait pas les juifs, affirment des médias français.

Accusé d’antisémitisme le livreur algérien sera prochainement expulsé, révèle Valeurs actuelles. Les restaurateurs avaient alors porté plainte.

Le député de la VIIIe circonscription des Français établis hors de France Meyer Habib a également précisé qu’il était de nationalité algérienne, du nom de Dhia Eddine D., et que ses papiers n’étaient pas en règle.

Les faits ont été révélés par le journal local Dernières Nouvelles d’Alsace et ont donné lieu à des plaintes des deux restaurants concernés ainsi que du Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme.

Convoquée dans la foulée par la ministre en charge de la citoyenneté, Marlène Schiappa, la directrice de Deliveroo France a annoncé l’ouverture d’une enquête interne pour retrouver ce livreur et mettre fin à son contrat «si les faits sont avérés» et exclut toute responsabilité de l’entreprise.

Publicités

Echourouk, 15 jan 2021

Publicités

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
27 − 6 =