Algérie : Cap sur le Général Toufik

Patron du département du renseignement et de la sécurité (DRS) de 1990 à 2015. Il est le haut gradé algérien qui est resté le plus longtemps à son poste et ayant exercé sa fonction sous cinq présidents consacrant toute sa vie pour servir la patrie vient d’être relaxé des accusations qui lui ont été imputées.

Un enfant du MALG et de l’ALN, d’abord militant très jeune dans le PPA et le MTLD avant de rejoindre les rangs de la Zone autonome d’Alger (ZAA) en 1957 durant la Bataille d’Alger, il est recruté par Abderrahmane Taleb, l’artificier du réseau bombes de la ZAA. Sa mission est de surveiller tous les mouvements des policiers français, leurs commissaires et quotidiennement, chaque soir à l’ex-Saint-Eugène, le jeune Mohamed faisait un compte rendu aux responsables de la ZAA.

Il rejoint les rangs de l’Armée de libération nationale (ALN) dans l’est algérien, et par la suite orienté vers un centre de formation militaire en Tunisie. Il reçoit sa première formation d’agent de renseignements au MALG, l’ancêtre de la Sécurité militaire (SM).

En 1962, il effectue un stage dans l’artillerie en Jordanie, puis suit deux formations à Cuba et en Yougoslavie avant de s’envoler pour l’Union soviétique pour suivre une formation au sein du KGB, dans une promotion d’agents de renseignements formés au KGB connue sous le nom de « Promotion tapis rouge ».

De retour en Algérie, il est affecté avec le grade de lieutenant à la frontière algéro-marocaine, en tant que directeur régional de la sécurité militaire (DRSM2), à la deuxième Région militaire dirigée alors par le colonel Chadli Bendjedid.

En 1978, homme de confiance de Chadli, il est promu au rang de capitaine et officier de sécurité de cette zone frontalière et réintègre peu après la direction centrale de la Sécurité militaire. Il prend la tête de la sous-direction de la sécurité de l’armée sous le commandement du général Lakehal Ayat, directeur central de la SM.

En 1983, il est affecté à Tripoli (Libye) en tant qu’attaché militaire à l’ambassade d’Algérie à Tripoli.

Source : Le Maghreb, 3 jan 2021

Tags : Algérie, Général Toufik, DRS,