Terrorisme : Daech compte 20 groupes affiliés dans le monde, notamment en Afrique

Selon Christopher Miller, le directeur du centre national de contre-terrorisme des Etats-Unis, après sa défaite au Proche Orient, la nébuleuse de Daech s’est développé ailleurs dans le monde, où elle possède maintenant 20 groupes affiliés dans le monde, notamment en Afrique.

Affirmant que « Etat Islamique a démontré à maintes reprises sa capacité à rebondir », le responsable américain a rappellé que depuis le raid américain ayant provoqué en octobre 2019 la mort de son dirigeant Abou Bakr al-Baghdadi, les Etats-Unis et leurs alliés ont éliminé plusieurs dirigents de cette organisation terroriste.

Dans le rapport annuel des services de renseignement américains sur les menaces contre les Etats-Unis au niveau mondial présenté à une commission du Congrès, M. Miller précisé que « dans certaines régions d’Afrique, des groupes de l’EI mènent des attaques fréquentes contre les forces de l’ordre locales et ont étendu leur territoire, alors que les opérations de la coalition et des attaques de groupes rivaux ont freiné sa croissance en Afghanistan, Libye, Somalie et au Yémen ».

Rappelant que les pays occidentaux se trouvent toujours dans le collimateur de Daech, les services antiterroristes américains indiquent que la pression antiterroriste empêche l’Etat Islamque de mener des opérations à l’échelle des attaques de Paris et Bruxelles perpétrés en 2015 et 2016.

L’organisation mène encore des attaques à un rythme soutenu en Irak et en Syrie dont la dernière qui a blessé et tué des dizaines de soldats irakiens. Des vidéos de cette attaque ont été publiées à des fins propagandistes proclamant qu’ils sont bien présents malgré qu’ils ont été chassés de ce qu’ils appellent leur « califat ».

M. Miller a indiqué que la libération des leurs détenus dans des camps du nord-est de la Syrie sera le but de leurs futures offensives.

Selon le rapport cité, les groupes djihadistes ont bénéficié de la pandémie de Covid-19 car cela a permis aux groupes terroristes de « présenter la maladie comme une punition divine » et a « affecté la confiance des populations dans la capacité de leurs gouvernements à prendre soin d’eux ».

Avec RTBF.be

Tags : Terrorisme, Daech, Etat Islamique, Syrie, Irak, Califat,