L’actualité internationale en bref

AFFAIRE NAVALNY : La Russie a accusé hier l’Allemagne de retarder l’enquête sur l’empoisonnement présumé de l’opposant russe Alexeï Navalny, dans une déclaration du ministère russe des Affaires étrangères. Par ailleurs, le chef de la diplomatie allemande Heiko Mass a menacé la Russie de sanctions européennes si elle n’apportait pas d’éclaircissement dans les prochains jours dans cette affaire. Alexeï Navalny est actuellement hospitalisé à Berlin, où selon le gouvernement allemand, il a été «sans équivoque» empoisonné en Russie lors d’une tournée électorale par un agent neurotoxique de type Novitchok, conçu à l’époque soviétique à des fins militaires.

GRANDE-BRETAGNE : Plusieurs personnes ont été poignardées dans la nuit de samedi à hier à Birmingham, deuxième ville d’Angleterre, un «incident majeur» selon la police dont les circonstances restent à éclaircir. Dans un communiqué, la police indique avoir été appelée à 00H30 locales (23H30 GMT) pour une personne poignardée dans le centre de la ville, avant d’être avertie d’autres faits similaires peu après. Un dispositif de sécurité a été mis en place, incluant des fermetures de routes, ajoute la police, appelant la population à rester «calme, mais vigilante» et d’éviter la zone.

MALI : Deux militaires de la force française Barkhane ont été tués et un autre blessé, lors d’une opération au Mali, a annoncé samedi dernier l’Elysée. Les deux militaires ont été tués, samedi matin, dans l’explosion de leur véhicule blindé par un engin explosif improvisé, lors d’une opération dans la région de Tessalit au Mali, a précisé la présidence française dans un communiqué. Selon l’état-major, ce bilan porte à 45 le nombre de soldats français morts au combat dans le cadre des opérations «Serval» (2013) et «Barkhane» (depuis août 2014), qui compte quelque 5.000 militaires. En novembre 2019, la France en avait perdu 13 dans un accident entre deux hélicoptères en opération au Mali.

TCHAD : Six militaires tchadiens ont trouvé la mort dans deux attaques distinctes dans le Nord et près du lac Tchad, ont affirmé samedi dernier les gouverneurs des régions concernées. Vendredi, «trois hommes armés ont intercepté un véhicule des services de renseignement en plein jour dans le Kouri», près de la frontière libyenne, «et ont ouvert le feu», tuant trois passagers et en blessant deux autres, a indiqué le gouverneur de la province du Tibesti, le général Ali Maide Kebir. Samedi, «un véhicule de l’armée a sauté sur une mine artisanale posée par les Boko Haram, trois militaires sont tués et huit blessés», a indiqué le préfet de Fouli, Yacoub Mahamat Seitchimi, confirmant l’information d’un officier militaire qui a réclamé l’anonymat

TUNISIE : Un membre de la Garde nationale (gendarmerie) a été tué hier matin dans une station balnéaire de l’est de la Tunisie dans une attaque «terroriste», et trois assaillants ont ensuite été abattus, selon le porte-parle de la Garde nationale. «Une patrouille de deux agents de la Garde nationale a été victime d’une attaque au couteau à Sousse. L’un d’eux est tombé en martyr et l’autre, blessé, est hospitalisé», a indiqué Houcem Eddine Jebabli. À la suite de cette attaque, les forces de sécurité ont poursuivi les assaillants qui avaient volé la voiture de la patrouille et s’étaient emparés des pistolets des victimes, selon la même source. «Dans un échange de tirs, trois terroristes ont été tués», a précisé Jebabli. L’attaque et la poursuite des assaillants ont eu lieu à Akouda, dans la zone touristique El Kantaoui, a précisé la même source. Selon cette dernière, la voiture et les armes ont été récupérées par les forces de l’ordre. Après la révolte populaire de 2011, la Tunisie a été confrontée à un essor de la mouvance terroriste, responsable de la mort de dizaines de soldats et de policiers, mais aussi de nombreux civils et de 59 touristes étrangers, dont une quarantaine à Sousse en 2015. La situation sécuritaire s’est néanmoins nettement améliorée ces trois dernièr3es années.

APS

Tags : Tunisie, Mali, Tchad, Grande Bretagne, Affaire Navalny,