Maroc : La RAM sous perfusion

Selon EFE, dans le but de faire face à la pandémie de covid 19, la société publique Royal Air Maroc a licencié, sur un total de 2.300 de ses employés, 140 travailleurs, dont 65 pilotes, 59 salariés du personnel navigateur commercial et 16 du personnel au sol.

En procédant ainsi, la RAM souhaite atténuer l’impact de la crise du coronavirus sur la compagnie, qui a été obligée de suspendre pendant plus de trois mois ses vols commerciaux de voyageurs (entre la mi-mars et mai) suite à la fermeture des frontières imposées alors dans le pays maghrébin.

L’agence espagnole indique que la société a même envisagé de vendre plusieurs de ses appareils cloués au sol depuis le début des mesures de confinement, soulignant que la fermeture de l’espace aérien a tendance à se prolonger.

En vue d’aider la société à redémarrer d’ici trois ans, le gouvernement marocain a déboursé 6 milliards de Dirdhams, l’équivalent de 550 millions d’euros).

Tags : Maroc, Royal Air Maroc, RAM, coronavirus, covid19, fermeture des frontières, confienement, licenciement,