L’occupation du Sahara Occidental par le Maroc n’aura jamais l’imprimatur de la légitimité internationale » (James Baker)

« Le représentant du Front Polisario auprès des Nations Unies a relevé que James Baker III, dans son livre « Work Hard, Study . . . and Keep Out of Politics! », paru en octobre 2006, a déclaré que l’occupation du Sahara Occidental par le Maroc ne sera jamais acceptée par la communauté internationale. «À moins que le Maroc ne trouve un moyen de résoudre le problème, il ne recevra jamais l’imprimatur de la légitimité internationale pour son occupation du Sahara occidental», a-t-il écrit.

Selon M. Sidi Mohamed Omar, Baker a affirmé que « malgré les conditions difficiles dans lesquelles ils vivent, le peuple sahraoui a exercé un certain degré de démocratie, maintenu un taux d’alphabétisation élevé et n’a jamais eu recours au terrorisme».

En 1997, l’ancien secrétaire d’État américain, Baker III a été nommé par Koffi Annan Représentant Spécial du Secrétaire Général de l’ONU pour le Sahara Occidental. Dans un premier lieu, il a proposé une autonomie au sein de l’Etat marocain dont les compétences seraient limitées à la défense et les affaires étrangères. Le Front Polisario a décliné cette proposition.

En 2003, il présente une nouvelle initiative connue sous le nom de « Plan Baker II » proposant un référendum d’autodétermination après une autonomie de 5 ans sous occupation marocaine dans laquelle Rabat se réserve les compéteces de la défense, intérieur, sécurité, finances, monnaie, douanes et communications. Ce plan a été rejeté par le Maroc. . À la suite de ce refus, Baker démissionne en juin 2004.

Tags : Sahara Occidental, Front Polisario, Maroc, ONU, James Baker, Plan Baker,