Covid 19: 100 contaminations dans un mariage marocain en Allemagne

Corona: éclosion à travers la célébration de mariage

Les chaînes d’infection s’allongent de plus en plus – une célébration de mariage marocain qui a eu lieu il y a plus d’une semaine à Mayence attire de grands cercles. Le département de la santé traite à plusieurs reprises les cas qui peuvent être attribués à la célébration dans l’enquête.

Le principal problème était initialement qu’après l’apparition du premier cas, les personnes infectées ne donnaient au service de santé aucune information précise sur les personnes de contact. La détermination a été rendue beaucoup plus difficile et par conséquent retardée. Il a fallu quelques jours pour que le département de la santé ait au moins une liste d’invités incomplète disponible et soit en mesure d’informer les personnes nommées.

Pendant ce temps, les invités n’étaient pas en quarantaine, mais poursuivaient leurs activités quotidiennes normales: dans les écoles, sur les lieux de travail et avec des contacts avec d’autres amis et membres de la famille. En plus des écoles individuelles, dont les classes sont maintenant entièrement mises en quarantaine, cela affecte également la cantine ELW. Les employés qui étaient en contact avec la personne infectée sont également en quarantaine et attendent actuellement leurs résultats de test.

« En raison de l’épidémie, il est très clair que les règles de distance et d’hygiène n’ont pas été respectées lors de l’événement », note le Dr. Kaschlin Butt, chef du service de santé de Wiesbaden.

Dans ce cas, il y a une autre particularité: puisque l’événement a eu lieu dans la ville de Mayence, le service de santé local est responsable. « Nous vérifions actuellement si et quelles amendes nous pouvons imposer aux clients de Wiesbaden ».

Ces amendes peuvent être imposées si le travail d’enquête est entravé et le risque associé pour la population. En cas de refus de mise en quarantaine, également survenu dans des cas individuels, le service de santé peut ordonner l’isolement obligatoire.

Wiesbaden, 25 août 2020

Tags : Allemagne, coronavirus, Maroc, covid 19, mariage,