Maroc : « La mort vaut mieux que ce que subis en prison » (Achraf Moudid)

Le 18 aout 2020, le prisonnier d’opinion Achraf Moudid, condamné à 20 ans de prison, a tenté de mette fin à ses jours dans la prison de Selouane à Nador (Maroc), rapporte la sœur d’Achraf,

Selon sa soeur Sanae Moudid, le prisonnier d’opinion Achraf Moudid, condamné à 20 ans de prison, a tenté de mette fin à ses jours dans la prison de Selouane à Nador (Maroc)

Le 18 aout 2020, Achraf a bu du javel en vue de se donner la mort à cause de l’harcèlement dont il fait objer de la part du directeur de la prison.

Dans un échange téléphonique avec sa sœur Sanae, il a déclaré que « la mort vaut mieux que l’injustice que je subis en prison… ». La communication a aussitôt été coupée, sans qu’il ne puisse terminer sa phrase.

Pour rappel, le tribunal d’Al Hoceima a condamné Achraf Moudid a 20 ans de prison pour participation dans une manifestation organisée par le Hirak du Rif.

D’autres rifains condamnés à 20 ans de prison : Nasser Zefzafi, Nabil Ahamjik, Hassan Barba, Jamal Talouh, Wassim Boustati, Samir Ighid.

Le pouvoir a laissé répandre des informations selon lesquelles le roi est prêt à gracier les militants rifains s’ils acceptent de mettre fin au Hirak, un mouvement de protestation contre la marginalisation de la région du Rif par rapport aux autres régions du Maroc.

Tags : Maroc Hirak, Rif, 

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.