Belgique : Un membre du syndicat de la police viré à cause de ses opinions

Le syndicat belge de police SNPS a mis fin à l’adhésion de Pierre-Yves Lambert pour sa critique ouverte de la réticence du secrétaire général du syndicat à condamner la mort d’un homme en garde à vue à l’aéroport de Charleroi et ce qui semblait être un salut nazi d’un officier dans la même pièce.

A cet égard, M. Lambert a reçu une lettre du SNPS dont voici le texte:



Monsieur Lambert,

J’ai pris connaissance de vos récents posts sur les réseaux sociaux et de ce que vous vous désolidarisez totalement de la position du SNPS quant au dossier de l’aéroport de Charleroi mais également de votre commentaire peu amène au sujet des dirigeants du SNPS que vous comparez à des « copycats d’Alliance » (Sic).

En parfite concertation avec le Président National, Carlo Medo, nous avons décidé de ne pas vous imposer plus longtemps une afficliation à une organisation syndicale dans laquelle vous ne vous retrouvez manifestement pas du tout. Nous mettons dès lors fin à votre affiliation dès ce jour.

L’assistance juridique que vous aviez sollicitée et obtenue se clôture également dès ce jour.



Pour rappel, l’affaire remonte à 2018 lorsqu’un ressortissant slovaque a été brutalisé par la police de l’aéroport de Charleroi causant sa mort. L’affaire, en cours d’instruction depuis deux ans, a rebondi mercredi avec la diffusion des images de vidéosurveillance de l’intervention policière. On peut notamment y voir une policière effectuer un salut nazi ou encore un autre policier s’asseoir durant 18 minutes sur la cage thoracique du passager.

Tags : Belgique, Pierre-Yves Lambert, SNPS, syndicat de police, aéroport de Charleroi, Jozef Chovanec, violences policières,

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.