Coronavirus et élections britanniques : le Kremlin rejette les accusations de Londres

Le gouvernement britannique a estimé aujourd’hui qu’il était « presque certain » que des « acteurs russes » avaient cherché à perturber les élections de décembre 2019 en faisant circuler des documents sur les négociations commerciales entre Londres et Washington

AFP

« Sur la base d’une analyse complète, le gouvernement a conclu qu’il est presque certain que des acteurs russes ont cherché à s’ingérer dans les élections législatives de 2019 « , a affirmé le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab dans une déclaration écrite au Parlement.

L’organisme gouvernemental britannique chargé de la cyber-sécurité a également accusé aujourd’hui un groupe de hackers de vouloir voler des recherches sur un vaccin contre le nouveau coronavirus, affirmant qu’il est « presque certain » qu’ils opèrent pour les renseignements russes.

Tags : Royaume Uni, Londes, UK, Russie, élections,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.