Maroc : Les journalistes Omar Radi et Imad Stitou interpellés par la police

Deux journalistes ont été interpellés hier soir par la police et leurs familles ne savent pas où ils sont. Omar RADI et Imad Stitou ont été embarqués par la police hier soir. Ils ont été harcelés par un journaliste de la chaîne Chouf-TV. Trente secondes plus tard les forces de sécurité sont intervenus pour enlever les deux journalistes d’investigation connus pour leur activité militante depuis la création du Mouvement 20 Février en 2011.

Chouf-TV est un média qui appartient à Ahmed Charaï dont les accointances avec la DGED ont été plus que prouvés par le hacker Chris Coleman et, grâce aux tuyaux et accès aux faits divers que leur donne la police à travers le pays, qui lui permet le monopole des scoops les plus abjects.

Ainsi, au Maroc, les barbouzes se proclament journalistes et les vrais journalistes sont accusés d’espionnage en faveur des pays étrangers et où la presse est hyper active dans le lynchage des voix libres et critiques.

Pour rappel, l’arrestation d’Omar Radi et Imad Stitou peut être considéré comme une suite de l’affaire d’Amnesty International dans laquelle elle accuse de Rabar d’utiliser le logiciel israélien Pegasus pour espionner les journalistes et les activistes marocains.

Tags : Maroc, Makhzen, Omar Radi, Imad Stitou, Chouf-TV, Ahmed Charaï,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.