60% d’abstention aux municipales : la démocratie est malade

Lors des dernières élections municipales, un record de France a été battu : celui de l’abstention ! Seuls 40% des électeurs se sont présentés devant les urnes pour le second tour ! Un score en baisse par rapport au 1er tour de mars 2020 et en chute vertigineuse par rapport aux élections de 2014. Autre temps, autres mœurs ? Devant cette vertigineuse perte d’intérêt pour tout ce qui touche à la politique, même le chef de l’Etat c’est dit « préoccupé » ; et il n’est pas le seul !

Pour ce 2e tour des municipales, les français, pour certains, ont préféré aller en week-end ou à la plage. Un second tour qui s’est déroulé dans un contexte sanitaire encore incertain et les électeurs ont peut-être préféré ne pas prendre de risques. Il faut dire que c’était mal parti avec un 1er tour maintenu alors que 24h après la France était barricadée, confinée. Et puis, entre ces deux tours, les français ont pu se rendre compte, durant les 3 mois, de la formidable cuisine politique qui s’est déroulée dans de nombreuses villes pour que certains tandems se partagent une « part de gâteau » !. Et c’est cette dernière raison qui est extrêmement dérangeante !

Car, tout bien réfléchi, les 60% d’abstention ne sont pas de la faute de Pierre, Paul ou François. C’est la concrétisation actuelle d’un rejet général de toutes les politiques qui ont été menées depuis des lustres …

Pour les votes prochains, nos dirigeants politiques de tous bords devront se poser la question du pourquoi les citoyens ne se déplacent plus massivement pour aller voter. Le sens même du vote a d’ailleurs au fils des années, été quelque peu « dévoyé », car actuellement on a le sentiment que les électeurs ne votent pas pour mais contre (comme lors des dernières élections présidentielles).

Nombreux sont les citoyens qui pensent qu’ils devraient y avoir obligation d’un taux minimal de votants sous peine d’annulation, obligation aussi d’aller voter sous peine de sanctions. Il faudra aussi pourquoi pas (?) penser à dématérialiser les votes notamment pour inciter les plus jeunes à voter en utilisant par exemple notre numéro fiscal. Un problème de sécurité ? pourquoi est-ce possible de payer nos impôts sur Internet et ne pas pouvoir voter électroniquement ? Mais devant ce constat, une chose semble certaine : plus on politisera une élection municipale plus on accentuera ce phénomène. Alain CARLE

Source

Tags : France, élections municipales, Municipales 2020, démocratie, vote, abstention,

3 commentaires sur 60% d’abstention aux municipales : la démocratie est malade

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.