Centrafrique : deux soldats tués par le groupe armé « 3R »

Deux soldats centrafricains ont été tués et trois autres blessés par le groupe armé « 3R » (Retour, réclamation et réhabilitation), à l’ouest du pays, a appris l’Agence Anadolu de sources concordantes, lundi.

L’attaque a visé dimanche une patrouille mixte, composée de Casques bleus et de forces armées centrafricaines, aux environs de la ville de Besson, dans l’ouest de la RCA, selon un tweet posté lundi matin par Mankeur Ndiaye, chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca).

« Je condamne avec la dernière énergie cette attaque criminelle d’éléments du Groupe Armé 3R ce 21 juin sur la route de Besson à l’Ouest contre la patrouille mixte Forces Armées Centrafricaines( Faca)/ Minusca qui a fait 2 morts et 3 blessés », a déclaré le responsable onusien, sans donner d’autres détails.

Il est à rappeler, toutefois, que les Faca et la Minusma avaient lancé une opération conjointe, la semaine dernière, en vue de contrer la progression du groupe « 3R », dirigé par Sidiki Abass, à l’ouest du pays.

«Une opération a lieu actuellement dans l’Ouest pour amener Sidiki à la raison et protéger la population. Il faut que le 3R comprenne que sa conduite actuelle est en rupture avec l’APPR (Accord de paix et de réconciliation du 6 février 2019, ndlr)», avait indiqué le général Franck Chatelus, chef d’état-major de la Minusca, lors d’un point de presse à Bangui, le 17 juin courant.

« L’opération conjointe avec les FACA a pour objectifs de pousser le 3R et Sidiki Abass à revenir complètement dans l’APPR-RCA en cessant sa politique expansionniste vers le nord et le sud-est de cette région de la RCA », avait expliqué la Minusca dans un communiqué.

Le groupe « 3R » faisait partie des 14 groupes armés signataires de l’accord de paix et de réconciliation du 6 février 2019. Toutefois, il a violé ledit accord en menant des attaques meurtrières, selon les autorités et la Minusca.

Il y a un mois, un ultimatum a été lancé à ce groupe pour cesser « ses ambitions expansionnistes » à l’ouest du pays, en vain.

Anadolu

Tags : Centrafrique, 3R, MINUSCA, FACA, APPA-RCA, RCA,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.