Paris: Un Algérien dénonce «un attentat raciste» après l’explosion de sa voiture

«J’irai à l’Onu s’il le faut!». Mohammed Bensaad a retrouvé son véhicule explosé près de la commune francilienne de Coulommiers, où il a récemment déménagé. Cet ancien chauffeur de taxi estime qu’il a été la cible d’un «attentat raciste», accusant les habitants locaux de vouloir l’éliminer.

«Les gens du coin, ils ne veulent pas qu’un Algérien s’installe ici», lance Mohammed Bensaad, 64 ans, en filmant sa voiture qu’il a retrouvée explosée sur son terrain de 9.000 mètres carrés récemment acquis dans la commune de Beautheil-Saints, près de Coulommiers (Seine-et-Marne). Ce chauffeur de taxi à la retraite était absent au moment des faits, et a été prévenu par son voisin.

«Je suis victime d’un acte raciste. On a voulu me tuer, m’éliminer. Si j’avais été dans la voiture, avec une telle charge d’explosifs, je serais mort», affirme le ressortissant algérien au Parisien.

Il rappelle qu’il a découvert une panse de brebis dans sa cour lorsqu’il a reçu les clés de sa nouvelle propriété, le 22 mai. Une forme d’«avertissement», selon lui.

«Qui m’en veut? Je n’en sais rien. Je n’ai reçu aucune lettre d’un quelconque corbeau. Je ne suis là que depuis quelques semaines. Je n’ai de problème avec personne», poursuit-il auprès du quotidien. Dans la vidéo qu’il a publiée sur YouTube, le sexagénaire expose les dégâts sur sa Renault Velsatis de 2009, et signale que les débris ont atterri jusque chez son voisin, témoignant de l’importance de l’explosion.

Il appelle Macron à l’aide

«Je considère cela comme un attentat raciste contre un Algérien», insiste-t-il dans l’extrait. Il s’adresse ensuite à Emmanuel Macron «pour qu’il intervienne sur cette affaire» qui «le dépasse». «Je suis allé jusqu’au ministère de l’Intérieur, puis devant chez Macron. J’irai à l’Onu s’il le faut!», a-t-il raconté au quotidien. En attendant, l’homme a déposé plainte à Coulommiers, et c’est la police judiciaire de Meaux qui est chargée de l’enquête.

Sur sa chaîne YouTube, l’homme expose son histoire en quatre langues, qu’il a partagé en autant de vidéos. Toujours selon Le Parisien, il a installé devant chez lui un écriteau pour s’adresser «à tous les citoyens». «Il est temps que la peur change de camp et que les agneaux se transforment en lions», est-il notamment inscrit.

Source

Tags : Algérie, France racisme, discrimination, george floyd,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.