Sahara Occidental : Le peuple sahraoui mérite de vivre dignement sur ses terres

Est-il venu le temps de démolir le mur de la honte ?

la communauté internationale doit se rappeler que quelque part dans le monde, , un peuple spolié, déshérité, paupérisé, est enfermé dans de véritables prisons à ciel ouvert .

Ce sont les sahraouis qui subissent de tels affres et dont la cause est la plus ancienne en Afrique et de surcroît la seule à ne pas être traitée selon les usages du droit international.

Dés les années 70, le Maroc a mis la main sur la majorité des terres du peuple sahraoui qui venait juste d’être libéré de la colonisation ibérique et a usé de tous les subterfuges et lobbies internationaux pour faire pression , amadouer et acheter la volonté de plusieurs chefs d’états afin qu’ils ne reconnaissent pas ou retirent leurs reconnaissances du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et à se disposer de lui même afin d’assurer un avenir radieux à ses futures générations !

A partir de 1975, éclate une guerre entre Le Royaume du Maroc, qui voulait s’accaparer illégalement le territoire, et les autochtones que sont les sahraouis qui résistent à cette invasion .Très motivés et connaissant parfaitement le terrain, les sahraouis infligent aux troupes marocaines de lourdes pertes.

Le roi Hassen 2 du Maroc , en a fait une affaire d’honneur national pour détourner son opinion nationale de l’essentiel tel que la libération des territoires marocains de Sebta , Mellila et autres îles ou flottent le drapeau espagnol.

Afin de se prémunir de cette situation fait appel aux américains et aux israéliens qui l’ont aidés à construire un mur défensif et imperméable de sable , coupant en deux le territoire ,dont les terres ont été compartimenté en 7 ou 8 zones .

Ce mur n’a pas empêché les sahraouis de le traverser.

Aussi, la non résolution du problème sahraoui a envenimé la vie des maghrébins et les a privé de véritables chances de communion , de solidarité, de développement et de prospérité.

Le referendum doit se faire à tous prix !

Tags : Sahara Occidental, Maroc, Front Polisario,