Courrier entre Marie-Claude Azzouzi et la DGED au sujet du journaliste Ignacio Cembrero

En date de : Mer 15.2.12, Marie-Claude AZZOUZI a écrit :
De: Marie-Claude AZZOUZI
Objet:
À: « Mourad »
Date: Mercredi 15 février 2012, 20h48
Bonjour,
Nous avons la possibilité d’ inviter Mr Marc Sageman, consultant sur l’anti-terrorisme et ancien membre de la CIA, pour une conférence à l’EGE le 13 mai prochain. La conférence porterait sur le Djihad, les réseaux terroristes et la montée en puissance des affiliés d’Al Qaida.
Etant donné le CV de Mr Sageman, il m’a a été suggéré de convier à cette conférence fermée les hauts responsables du Royaume en matière de politique étrangère et de sécurité, l’objectif étant de faire une conférence de haut niveau pour les dirigeants du pays (une vingtaine de personnes). 
Enfin, la présence d’un tel auditoire pourrait imposer à l’Ecole la mise en place de dispositions particulières afin d’assurer les meilleures conditions d’accueil et de déroulement de l’événement, notamment en matière de sécurité,voire de réaliser la conférence dans un lieu choisi.
Je vous adresse ci-après un aperçu biographique de Mr Sageman, si besoin était :
Marc Sageman (MD, PhD) est un psychiatre de formation et consultant sur l’anti-terrorisme. Il a rejoint la CIA en 1984 et a été en poste a Islamabad de 1987 a 1989 ou il a été notamment charge des relations avec les moudjahidines afghans. Il a quitte la CIA en 1991 pour fonder Sageman Consulting. Il a également enseigne a l’Université de Pennsylvanie et au Center for Strategic and International Studies. Depuis le 11 Septembre, il a été notamment conseiller au Conseil National de Sécurité américain, a la Homeland security, au US Secret Service et au Pentagone. Il est l’auteur de deux ouvrages de références en matière d’étude sur Al-Qaida: Understanding Terror Networks et Leaderless Jihad. Il est présentement conseiller à l’état-major interarmes au Pentagone sur les questions de terrorisme.
Voyez vous un inconvénient a ce que nous poursuivions ces démarches ?
Bien cordialement,
je vous dois la liste évoquée hier …je vous l’envoie demain!
MCA
                                            – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –
De : lombaris amine [lombaris_2007@yahoo.fr]
Date d’envoi : jeudi 16 février 2012 14:08
À : Marie-Claude AZZOUZI
Objet : Re :
Pour info
Cembrero interdit de conférence à Rabat
L’Ecole de Gouvernance et d’Economie (EGE) de Rabat a annulé une conférence sur les relations entre le Maroc et l’Espagne que devait prononcer, le 29 février à 17h.30, le journaliste du quotidien El País Ignacio Cembrero. Le correspondant d’El País est l’auteur d’un livre « Vecinos alejados » (Voisins éloignés) publié en 2006 sur les relations entre Rabat et Madrid.
La conférence n’était pas rémunérée, mais l’EGE prenait à sa charge le voyage et le séjour du journaliste. Les réservations des vols étaient déjà faites ainsi que la biographie de présentation du conférencier.
Aurélien Lecina, l’un des directeurs de l’EGE, a envoyé un courrier au journaliste pour lui indiquer que l’école avait fait de grands efforts pour éviter l’annulation, dont il n’explique pas les raisons, mais qu’elle n’y était pas parvenue.
D’autres sources, qui collaborent régulièrement avec l’EGE, ont indiqué au journaliste que l’école avait subi des pressions d’en « haut, du premier cercle » pour annuler la conférence.
Les principaux bailleurs de fond de cette école privée, fondée en 2008, sont l’Office Chérifien des Phosphates et la Caisse de Dépôt et de Gestion.
Invité par des associations espagnoles (Fundación Caballero Bonald), marocaines (Centre de la Mémoire Commune, Alcántara), des écoles de commerce marocaines (HEM Casablanca) ou la télévision Medi 1 Sat, Cembrero a donné de nombreuses conférences et a participé à plusieurs débats publics au Maroc. Il a aussi, à de multiples reprises, pris part à des tables rondes avec des étudiants marocains en Espagne.
Il a été, avec le directeur d’El País, le dernier journaliste étranger à interviewer le roi Mohamed VI en janvier 2005.
                                                – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –
En date de : Jeu 16.2.12, Marie-Claude AZZOUZI a écrit :
De: Marie-Claude AZZOUZI
Objet: RE : Re :
À: « lombaris amine »
Date: Jeudi 16 février 2012, 14h47
Bonjour,
Je suis au courant.
Nous avons été en contact avec les trois sources qui ont relayé « son propre mail d’information ».
1/ AFP : Omar Brousky nous a signifié qu’il ne donnerait pas suite (par téléphone puis confirmation par SMS) ;
2/ El Pais : l’agence de presse espagnole Effe a confirmé qu’il ne relayait pas l’information (conversation téléphonique) ;
3/l’information est sortie sur le site en arabe Lakome.com ; nous avons parlé à Monsieur le Directeur Ali Anouzla et à son Adjoint Monsieur Chaouki, qui nous laissent la possibilité de faire un démenti aujourd’hui.
4/sur Twitter, l’information a été relayée par @bigbrother.ma, suivi par 5000 personnes, mais sans provoquer pour l’instant de réactions.
Tout me semble donc sous contrôle.
Merci de votre attention.
Marie-Claude Azzouzi
Tags : Maroc, Ecole de Gouvernance et d’Economie, EGE, Marie-Claude Azzouzi, Ignacio Cembrero,