Guinée: Quand un entrepreneur européen se fait humilier par un président africain

C’était le 8 avril 2009. Le russe Anatoly Pantchenko, directeur général de la compagnie minière Rusal, ne sait plus à quel saint se vouer face à la colère du président Dadis Camara. Furieux de voir l’usine d’alumine de Friguia achetée par l’homme d’affaires russe qu’il accuse d’escroc international.

En effet, en mars 2007, la société ukrainienne a acheté cette usine à 19 millions de dollars, un prix jugé beaucoup trop dérisoire par Camara.

Accusé d’avoir racheté à vil prix la société d’alumine dite Friguia, aujourd’hui Rusal, ou encore Rouski Alumine, Anataly Patchenko a été traité d’escroc international par le chef de la junte guinéenne, qui a d’ailleurs demandé à ce qu’on lui retire son passeport avec deux de ses compagnons et qu’il soit poursuivi par la justice.


La Guinée est le premier pays producteur de la bauxite au monde et FRIGUIA, la première usine d’alumine en Afrique. .

La firme a été bradée en 2003 à 19 millions de dollars, alors qu’un cabinet d’audit estimait sa valeur à 250 millions de dollars, selon des sources concordantes proches de l’expertise.