Deux touristes tués au Maroc: un acte terroriste?

RABAT, Maroc – Un suspect arrêté relativement au meurtre de deux touristes scandinaves au Maroc serait lié à un groupe terroriste.

La télévision nationale marocaine 2M a rapporté mercredi que les autorités considéraient le meurtre des deux jeunes femmes du Danemark et de la Norvège comme un acte terroriste. Des médias marocains ont affirmé que le suspect aurait eu des liens avec Daech (le groupe armé État islamique).

Les corps des femmes, qui étaient dans la vingtaine, ont été retrouvés lundi dans les montagnes de l’Atlas, une destination de randonnée prisée. Ces meurtres ont créé une onde de choc au Maroc, où les attaques contre les étrangers sont extrêmement rares.

Le bureau du procureur général de Rabat a déclaré dans un communiqué mercredi que le suspect avait des liens avec un groupe terroriste, sans le nommer.

Le suspect a été arrêté mardi à Marrakech. Trois autres suspects ont été identifiés et sont toujours en fuite, a déclaré un responsable de la sécurité à l’Associated Press.

Après la découverte des corps des deux touristes, les autorités danoises et norvégiennes ont recommandé à leurs citoyens de ne pas partir en randonnée au Maroc sans être accompagnés d’un guide local.

La police danoise a annoncé mercredi avoir dépêché un agent au Maroc pour participer à l’enquête.

Les corps ont été retrouvés dans une région montagneuse isolée, à 10 kilomètres du village d’Imlil — souvent le point de départ de randonnées vers le mont Toubkal, le plus haut sommet d’Afrique du Nord.

Source