A cause des manœuvres et retournements de vestes de Rabat : Le sommet de l’UMA compromis

Tout porte à croire que le sommet de l’UMA, dont la tenue est prévue dans deux mois, pourrait une fois de plus ne pas avoir lieu du tout. Et, une fois de plus, cet énième report sera le fait du Maroc, qui continue de privilégier le chantage et les ventes concomitantes.
Après avoir admis enfin, par la voix de son chef de la diplomatie, que la question de la colonisation du Sahara Occidental ne devait plus constituer une entrave au processus d’édification de l’UMA et que celle-ci est du ressort exclusif de l’UMA, le premier ministre du royaume chérifien est brusquement revenu sur cette décision, pourtant sage et conforme au droit  international.
Pis encore, Rabat aurait poussé le bouchon encore plus loin en « souhaitant » que la question de la réouverture de ses frontières terrestres avec l’Algérie soit incluse à l’ordre du jour de ce sommet, ce qui est absolument inacceptable pour notre pays.
Voilà pourquoi, nous expliquent des sources qui suivent de près ce dossier, si Rabat venait à persister dans cette fuite en avant, il y a de forte chances que ce sommet soit reporté sine die.