Moroccoleaks : Lettre de Hervé Ladsous sur les accusations du Maroc contre le DPKO et la MINURSO

Excellence,
Je fais référence à notre réunion du 28 Juillet 2014 durant laquelle vous avez fait état de la perception de partialité ressentie par votre Gouvernement à l’égard du Secrétariat des Nations Unies, mettant particulièrement en cause des membres du Département des opérations de maintien de la paix (DOMP) et de la Mission des Nations unies pour le référendum au Sahara Occidental (MINURSO). Comme je vous l’ai indiqué lors de notre échange, et compte tenu de la gravité de ces accusations, j’ai
requis un examen méticuleux de la documentation afférente, ainsi qu’une concertation approfondie avec les agentes concernés.
Les conclusions de cet examen ont confirmé que toutes les allégations sont sans fondement, y compris celles concernant Mme Bolduc, représentante spéciale du Secrétaire général récemment désignée.
Mme Bolduc m’a du reste fait part de son entière disponibilité pour vous rencontrer, à votre convenance, avant son entrée en fonctions en septembre. 
Je souhaiterais assurer le Gouvernement du Royaume du Maroc que le DOMP ainsi que la MINURSO continueront à travailler à la mise en oeuvre du mandat de la mission avec intégrité et professionnalisme, en s’appuyant, sans nul doute, sur la coopération constructive des autorités
marocaines à cette fin.
Veuillez accepter, Excellence, les assurances de ma plus haute considération.
Secrétaire général adjoint
pour les opérations de maintien de la paix
Hervé Ladsous
POUR TELECHARGER CE DOCUMENT CLIQUEZ ICI