Révélations sur les pétitionnaires engagés par le Maroc à l’AG des Nations Unies

Selon un document confidentiel révélé par le hacker Chris Coleman et daté du 7/08/2013, l’objectif du Maroc à l’Assemblée Générale des Nations Unies est de « nettoyer sa résolution de toute référence au référendum (plan de règlement) et la maintenir en phase avec la 1754 jusqu’à 1813 ».
Dans ce but, Rabat a préconisé le recrutement de pétitionnaires dans le cadre d’une « démarche de confrontation: cette démarche vise à éviter de laisser au Polisario l’opportunité de véhiculer sa thèse et à occuper le terrain dans toutes les enceintes internationales et organes onusiens ».

Dans ce but, des dizaines de pétitionnaires sont engagés chaque année pour intervenir devant l’Assemblée Générale. Leur désignation correspond au Ministère de l’Intérieur pour les « nationaux » et au Ministères des Affaires Etrangères et `la DGED pour les étrangers.

Ainsi, la répartition de pétitionnaires en 2011, 2012 et 2014 a été comme suit : 
– 2011 : 20 pétitionnaires étrangers et 14 pétitionnaires nationaux
– 2012 : 20 pétitionnaires étrangers et 16 pétitionnaires nationaux
– 2014 : 29 pétitionnaires étrangers et 19 pétitionnaires nationaux, 28 proposés par le MI, 12 par la DGED et 8 par le MAE.
Le perdiem octroyé aux pétitionnaires sera de 2000 dollars US + 200 dollars Us pour le transport entre l’aéroport et l’Hôtel, ajoute la note.