Le Maroc veut se doter d’un halo vert pour dissimuler son occupation du Sahara Occidental

Maroc cherche à se doter d’un pedigree international et un halo vert avec lequel dissimuler son occupation du Sahara occidental, Paloma Lopez a déclaré jeudi.
La députée européenne de la Gauche Unie, dans une présentation orale au Parlement européen sur la conférence de Marrakech sur le changement climatique, après avoir constaté que les propositions du PE pour cette conférence ne lui semblent pas assez ambitieuses, elle a mis en garde contre l’utilisation propagandistique de cet événement.
«Je voudrais m’adresser à Chambre pour mettre en garde contre un autre élément qui ne devrait pas passer inaperçu et c’est l’utilisation propagandisitque de cet événement de la COP22 par le régime marocain en essayant de se doter d’un pedigree international et un halo vert avec lequel dissimuler son occupation du Sahara occidental « , a-t-elle précisé.
Paloma Lopez a signalé que « en tant que parlamentaires, nous ne devons pas oublier que l’hôte de la COP22 est responsable de l’expulsion de la MINURSO, de la violation du cessez le feu de Guergarat, de la répression des manifestants sahraouis dans les territoires occupés. » « Il ne faut que la prudence fasse de nous des lâches face à nos hôtes», a-t-elle ajouté.
«Je voudrais finir en rappelant les prisonniers de Gdeim Izik, aujourd’hui confinés illégalement à Rabat après 6 ans de torture, d’humiliation et de mauvais traitements pour avoir exigé un droit que le Maroc devra respecter s’il veut devenir un membre respectable de la communauté internationale et c’est le droit de peuple sahraoui à l’autodétermination », a conclu Mme Lopez.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=rzr_GsWSVLI]