Crime xenophobe au Maroc

Trois touristes néerlandais ont été poignardés par un homme lorsqu’ils réalisaient une visite à la mosquée Hassan II de Casablanca. Selon des sources du ministère néerlandais des Affaires étrangères, les trois personnes ont été grièvement blessées.
Il s’agit d’une femme de 57 ans, son fils de 30 ans et sa fille de 27 ans. Ils ont été agressés par un homme. « Il est apparu de nulle part et a commencé à les poignarder », a indiqué un porte-parole des Affaires étrangères.
Les autorités marocaines tentent de dissimuler le caractère xenophobe de l’agression en qualifiant l’agresseur, un homme de 28 ans, de psychologiquement perturbé. Pour donner de crédibilité à leur version des faits, ils prétendent qu’un des agents de la police aurait été blessé à une jambe lors de l’intervention des élélents de la sécurité pour neutraliser l’auteur des faits.
L’incident risque d’avoir des répercussions graves sur le secteur touristique au Maroc, une des principales sources de revenus de l’Etat.
Au mois de juillet 2016, un couple juif âgé a été assassiné dans sa maison de Casablanca.