Mensonge marocain sur la Jamaïque

La Jamaïque n’a jamais retiré sa reconnaissance de la RASD. Il s’agit d’un nouveau mensonge conçu par le nouveau « cerveau » de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, dont les mensonges font légion dans la question du Sahara Occidental.
Selon une note rédigée par la Direction des Affaires Américaines en Septembre 2014, « des contacts avaient été établies avec le Premier Ministre l’amener à revoir la position de son pays sans résultat. » 
« En effet, ajoute la note, Mme Portia Simpson Miller, Premier Ministre de la Jamaïque a indiqué dans une lettre de réponse, datée du 17 février 2014, adressée à M. Abdel-Ilah Benkiran, Chef du Gouvernement, suite à la visite qu’une délégation marocaine avait effectuée à Kingstown, le 13 février 2014, que « la position actuelle de reconnaissance de la RASD par son pays est maintenue, tout en souhaitant bâtir des liens d’amitié et de coopération avec notre pays, après l’établissement des relations diplomatiques en 2008 ».
La fausse nouvelle de la Jamaïque est synchronisée avec le camouflet subi par le Maroc au niveau de la Cour Européenne de Justice et vise à le camoufler aux yeux de l’opinion marocains en présentant des victoires sorties de l’imaginaire des éléments du Makhzen qui comptent défendre la prétendue marocanité du Sahara Occidental à coups de salves de mythomanie.