Le Maroc a sollicité l’UE pour neutraliser Joachim Chissano

Sous ordre du Maroc Rachida Dati a demandé à l’UE d’intervenir auprès de l’UA pour qu’elle revienne sur sa décision de nommer ES pour le Sahara Occidental
Il semble que l’initiative prise par la Commission Africaine de nommer l’ex-président mozambicain Envoyé Spécial de l’Union Africaine pour le Sahara Occidental a fait très mal à Rabat. Les autorités marocaines ont frappé à toutes les portes pour que l’Union Africaine revienne sur sa décision.
Ainsi, à la demande du Maroc, Rachida Dati a adressé une lettre au Commissaire Européen à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage, M. Stefan Fule au sujet de la momination par l’Union Africaine d’un Envoyé Spécial chargé de la question du Sahara Occidental.
Dans sa lettre, Dati souligne que « le rôle de l’UE serait d’intervenir pour réaffirmer la légitmité seule du mandat onusien pour assurer la médiatio ». A cet effet, elle sollicite l’intervention de l’UE pour « demander à l’Uion Africaine de revenir sur sa décision de nommer un Envoyé Spécial chahrgé de la question du Sahara marocain ». 
Texte intégral de la lettre :