Nouvel assassinat commis par un colon à Dakhla

Encore une fois un citoyen sahraoui a été assassiné par un colon marocain dans la ville occupée de Dakhla.
Mohamed Fadel Ould Hnane a été sauvagement poignardé après avoir été aspergé avec un acide corrosif par un colon marocain qui pratiquait la vente ambulante de cigarettes.
La victime, neveu de l’activiste des droits de l’homme, Hmad Hammad, avait à peine 27 ans et exerçait le métier de marin dans le port de Dakhla.
Ce nouveau meurtre vient s’ajouter á la série de crimes perpétrés par les colons marocains au Sahara Occidental qui agissent sous l’effet de la haine inculquée par la politique de l’administration coloniales marocaine en procédant ainsi à la condamnation des citoyens sahraouis sans passer par les tribunaux et sans impliquer les forces de répression marocaines.
Dans la ville de El Aaiun, Mohamed Lamine Haidala a été assassiné par des colons le 8 février 2015 et enterré sans le consentement de sa famille qui revendiquait la réalisation d’une autopsie.