Des points communs entre Erdogan et Mohammed VI

La Turquie et le Maroc partagent actuellement un dénominateur commun : la dictature. Ses acteurs, Erdogan et Mohammed VI, deux hommes qui, malgré leur idéologies antagonistes, partagent des similitudes très curieuses.
Le style de leurs gouvernements répondent aux canons autocratiques : accumulation de tous les pouvoirs, fomenter le culte à la personnalité jusqu’à la satiété, suppression des libertés individuelles et des droits fondamentaux, répression des autres entités politiques existantes, élimination des radios et télévisions de l’opposition, répression des organisations syndicales et l’utilisation des manifestants millénaires comme marque de légitimité.
Ils n’hésitent pas au moment de lyncher les dissidents, même s’il s’agit de collaborateurs très proches. Et les deux sont prêts à faire vivre leurs peuples les conséquences de l’isolement international. 
Le réflexe commun entre Erdogan et Mohammed VI pour dissimuler leur isolement leur pousse à se jeter entre les bras de Putin pour exprimer leur colère contre leurs anciens mentors occidentaux.