Le Makhzen ulcéré par le succès du Sommet Arabe de Nouakchott

Il suffit de lire les publications de la presse marocaine sur le 27e Sommet de la Ligue des Etats Arabes pour se faire une idée de l’animosité des autorités du Maroc envers la Mauritanie. Non pas à cause de sa décision d’accueillir le sommet mais à cause de sa position par rapport au conflit du Sahara Occidental.
Malgré le lapse de temps très court, les autorités mauritaniennes ont réussi leur pari. Le Sommet s’est déroulé dans de bonnes conditions avec un succès reconnu par les délégations participantes, en dépit de quelques trouble-fêtes qui ont été payés par Rabat pour porter atteinte à la dignité et prestige des mauritaniens.
Le Makhzen marocain tente, par coups de boule médiatiques, afficher une supériorité fictive en comparaison avec la Mauritanie, au moment où la célébrité du Maroc est connue en tant que destination favorite pour les pédophiles et les pervers sexuels. La Mauritanie, elle, reste célèbre pour son attachement à la pudeur de sa population et son éthique.