Sahara Media roule pour le Maroc

Les autorités mauritaniennes ont interdit le groupe Sahara Media de couvrir les travaux du 27ème Sommet de la Ligue Arabe tenus du 25 au 26 juillet 2016 à Nouakchott.
Pour les connaisseurs du groupe, la décision des autorités mauritaniennes n’est pas une surprise, connaissant les accointances avec le Maroc du directeur du groupe, Abdallahy Ould Mohamedy.
Ould Mohamedy recevait des instructions directes de Mourad El Ghoul, Directeur du Cabinet de Yassine Mansouri, le patron de la DGED, le service de renseignement extérieur du royaume du Maroc.
Il figure dans la liste des relais de la propagande marocaine sur la Mauritanie, le Mali, le Polisario et le Sahel. Liste qui a été dévoilée par le cyber-activiste Chris_Coleman24. Son nom est inscrit dans la liste des courriers électroniques d’El Ghoul et de Nadia El Jalfi, une autre collaboratrice de la DGED qui a fini dans les bras d’un ancien diplomate espagnol aujourd’hui accablé par des scandales de fuites fiscales.
Il est aussi membre du Conseil d’Administration de l’APA (Agence de Presse Africaine) créé et financé par le Maroc à Dakar dans le cadre de la guerre médiatique livrée dans la région. Son directeur général est un marocain et son siège se trouve à Dakar.
La décision des autorités mauritaniennes de lui interdire la couverture de l’événement est expliquée par la violente campagne menée par Rabat contre la Mauritanie à cause de ses choix souverains.
Veuillew trouver ici quelques-unes des correspondances qu’il recevait de la DGED marocaine: