Moroccoleaks : Rachida cherche l’aide du Maroc contre les rumeurs qui l’accablent

Rachida Dati cherche l’aide du Maroc à travers Samira Sitail, un agent de la DGED. 
« Elle m’a contactée et fait parvenir des documents suite à la « campagne » dont elle dit faire l’objet. Elle a fait appel à mon « soutien », me demandant si c’était bien de rencontrer l’ambassadeur du Maroc et de lui en parler, que le Maroc ne pouvait pas rester « indifférent »…., dixit RAchida Dati dans son mail révélé par le cyber-activiste Chris Coleman.
La pauvre Rachida ne sait pas que c’est la DGED qui a lancé la rumeur voulat que l’ancien président du gouvernement espagnol, José María Aznar, était le père de sa fille.
La rumeur a été diffusé par le journal Le Nouvel Obsevateur dont le propriétaire est Ahmed Charai, l’un des grands collaborateurs de la DGED.