Le Makhzen ulcéré par l’unité des sahraouis

Les voyous du Makhzen doivent être en train de se consommer de rage en voyant comment le peuple du Sahara Occidental traverse en toute sérénité la nouvelle étape de sa lutte.
Rabat, en dispute avec l’ensemble de la communauté internationale cherche déséspérement une illusion à laquelle s’accrocher dans l’espoir de s’assurer le contrôle définitif des nombreuses richesses de ce territoire. 
Leurs entrailles se coupent pendant qu’ils regardent comment le peuple sahraoui célèbre son congrès et élit son nouveau leader avec les rangs serrés et sans la moindre faute. 
Grands responsables, petits responsables, simples citoyens, tous les sahraouis sont unis pour poursuivre le combat contre le cruel envahisseur qui a voulu bâtir sa grandeur sur les tombes du peuple sahraoui.
Plus que jamais, les militants ont scandé les slogans : « Il n’y a pas d’autre alternative que l’autodétermination », « la patrie ou la mort »… Une détermination qui n’a d’égal que la justice de la cause pour laquelle ils se sont battus pendant plus de 40 ans.