Un prisonnier sahraoui agressé dans sa cellule à la prison de Salé

Lefqir Mohamed Mbarek, membre du groupe de Gdeim Izik, détenu à la prison de Salé a été agressé le 14 juin 2016 dans sa cellule par des prisonniers de droit commun.
L’incident a eu lieu pendant l’heure des visites familiales. Des familles de ces prisonniers ont participé à l’agression contre le prisonnier politique sahraoui Lefqir Mohamed Mbarek. Il a été mordu par l’une des femmes qui se trouvait dans la salle des visites.
Cette agression physique et verbale a eu lieu au vu et au su des responsables de la prison. Suite à cet incident, Lefqir s’est rendu chez le directeur de la prison pour demander l’établissement d’un certificat médical et s’est vu opposer une fin de non recevoir.

Il y a lieu de rappeler que la mobilisation des citoyens marocains contre les sahraouis est une pratique courante. Les marocains, aveuglés par la propagande noire du Makhzen contre la population sahraouie vouent une haine viscérale aux sahraouis à cause de leur attachement à la défense de leurs droits légitimes à l’autodétermination et à l’indépendance depuis plus de 42 ans.
Mohamed Mbarek Lefkir a été détenu à El Aaiun le 10 novembre 2010 et il était membre du comité du dialogue du dénommé groupe de Gdeim Izik.