Le Makhzen gêné par la stature internationale du défunt président Mohamed Abdelaziz

« Une présence étrangère insignifiante aux funérailles de Mohamed Abdelaziz à Bir Lahlou », titrait le site marocain Sahara News. « Des dépêches laconiques de certaines agences de presse ont passé en filigrane la nouvelle de la disparition de celui qui dirigeait le front Polisario depuis le territoire algérien », affirmait le journal malien Mali Actu, connu pour ses relations avec la DGED marocaine. Des arguments visant à atténuer l’importance de l’écho planétaire du défunt président sahraoui Mohamed Abdelaziz. 
Le Makhzen est gêné face à son opinion publique qui découvre, du jour au lendemain, la stature internationale du leader sahraoui. Des dizaines de lettres de condoléances de chefs d’Etats, de ministres, de partis, d’ONG, du Secrétaire Général de l’ONU, de l’ambassadrice américaine en Algérie, etc témoignent de la stature d’homme d’Etat du défunt président sahraoui.
Pour l’ensemble de l’opinion publique et de la communauté internationale, Mohamed Abdelaziz symbolise le courage, la continuité et la détermination dans la défense de la justice et du droit à l’autodétermination et à l’indépendance.
Le monde se souviendra toujours de l’homme qui a consacré sa vie au service de son peuple et de la paix.