Le candidat á la présidence de la RASD doit avoir une expérience combative (Constitution)

Les sites de la DGED se donnent à des délires à ce sujet. Leur ignorance est flagrante. Ils parlent de a succession du défunt président de la République Arabe Sahraouie Démocratique, Mohamede Abdelaziz sans connaissance de cause. 
Selon la Constitution sahraouie, le candidat à la présidence doit avoir une expérience combative. C’est-à-dire, il doit avoir lutté dans les rangs de l’Armée de Libération Sahraouie. Il devait avoir combattu l’occupant marocain avec les armes. Mohamed Abdelaziz a été blessé par balle à trois reprises. Et à chaque fois, il regagnait son poste après la guérison de ses blessures.
Par conséquent, plusieurs noms cités par les supports makhzéniens sont éliminés. Parmi eux, Abdelkader Taleb Omar, Mohamed Lamine Ahmed, Khatri Addouh, etc…