Moroccoleaks : Un fonctionnaire de l’ONU a conseillé le Maroc de « s’attaquer à la MINURSO »

En 2012, le Maroc a retiré sa confiance à l’Envoyé Personnel de l’ONU pour le Sahara Occidental. A ce sujet, dans un entretien avec Amine Chabi, Conseiller Mission permanente du Maroc auprès de l’Office des Nations Unies à Genève M. Kishore Deraya, Directeur adjoint politique au Cabinet du Secrétaire Général de l’ONU « s’est interrogé pourquoi le Maroc n’a pas préféré s’attaquer à la MINURSO, qui est plus à portée de main ».

« L’Envoyé personnel est un gros poisson et la conjoncture actuelle de remise en cause de l’impartialité de nombreux de ses Envoyés le met dans une situation difficile avec leurs pays d’origine (Allemagne pour la Sierra Leone, Etats-Unis pour nous) » a ajouté Chabi dans un email envoyé au SG du MAE, Nasser Bourita et que celui a transmis à son ministre le 12 mai 2012.
Selon Kishore, « Le Secrétariat se demande également si la mesure de débarquement de l’EP  est irrévocable ». Cela explique la déclaration du MAE marocain Salaheddine Mezouar lorsqu’il a dit que la décision d’expulser la composante civile de la MINURSO est « irrévocable ».