Un officier israélien par de la collaboration du Maroc avec Israel

Les Marocains ont fourni à Israël l’accès secret aux délibérations de la conférence du Sommet arabe à Casablanca en septembre 1965, selon Yossi Alpher, un ancien officier du renseignement militaire israélien.
Dans des informations relayés par le journal israélien I-24, « l’Etat hébreu a aidé l’agence marocaine de renseignement à mettre en place son unité de gardes du corps des personnalités et d’autres encore, y compris l’établissement d’une division technologiquement sophistiquée ».
« En retour, les Marocains ont fourni à Israël des renseignements de qualité, y-compris l’accès secret aux délibérations de la conférence du Sommet arabe à Casablanca en septembre 1965 », ajoute la même source, signalant que « près de douze ans plus tard, ce pays du Maghreb a servi de relais pour organiser la visite historique du président égyptien Anouar Sadate à Jérusalem, avec la médiation du roi marocain Hassan ».
“Une réunion entre le roi et le chef du Mossad Yitzhak Hofi a conduit à une autre réunion royale, cette fois avec le Premier ministre Yitzhak Rabin, qui est arrivé au Maroc incognito sous une perruque blonde”, témoigne Alpher.
A la réunion suivante, Hofi s’est entretenu avec Hassan Tuhami, l’adjoint de Sadate, ce qui ouvrit la voie à une rencontre entre Tuhami et Moshé Dayan, le ministre des Affaires étrangères du gouvernement de Menachem Begin. Lors de son voyage secret au Maroc, Dayan a retiré son fameux bandeau et mis un chapeau Borsalino. Même des responsables du Mossad qui ont vu sa photo sur le passeport ne l’ont pas reconnu”.