Ban Ki-moon remercie le Front Polisario pour sa collaboration et hospitalité

Le SG de l’ONU a exprimé mardi une lettre au président sahraoui Mohamed Abdelaziz son soutien á la MINURSO et remercié la collaboration du Front Polisario « malgré les défis importants auxquels elle a dû faire face au cours des dernières semaines », a rapporté mercredi l’agence espagnole EFE.
Dans une lettre adressée au Président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), le diplomate sud-coréen a déclaré avoir été impressionné par les conditions difficiles dans lesquelles depuis 40 ans vivent les sahraouis dans les camps de réfugiés au sud de l’Algérie, ajoute la même source.
« Je tiens à remercier l’accueil chaleureux que vous m’avez réservé lors de ma visite du 5 Mars. Cette visite m’a permis d’être témoin de visu de la situation terrible et urgente existant dans les camps de réfugiés. Ce fut une expérience qui m’a beaucoup ému, » a-t-il signalé dans sa lettre.
« Je suis convaincu que les discussions approfondies que nous avions m’a permis de mieux comprendre les questions qui sont objet de négociation dans le processus du Sahara occidental. J’ai été très impressionné dans mes conversations avec les jeunes sahraouis, » a-t-il ajouté.
Ban a conclu la lettre avec un paragraphe dans lequel il a remercié « le Front Polisario pour son soutien á la MINURSO, malgré les défis importants auxquels elle a dû faire face au cours des dernières semaines ».
«J’ai la ferme conviction que nous allons pouvoir les surmonter, » a-t-il souligné.
Remarques :
– Les mots utilisés sont bien mesurés et loin de toute spontanéité comme c’était le cas lors de sa tournée dans la région.
– La date de son envoi coïncide avec la célébration du 43ème anniversaire de la fondation du Front Polisario, le 10 mai 1973. 
– L’ONU, loin de se plier aux exigences du Maroc de demander à l’Algérie de s’asseoir à la table des négociations sur le Sahara Occidental, elle réaffirme le statu du Front Polisario de seul représentant du peuple sahraoui et unique interlocuteur dans les négociations de paix.
– Elle constitue un geste de respect, considération et encouragement envers le Front Polisario et le peuple sahraoui.